AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





octobre
#07/10 : Fermeture du forum. Plus d'infos.
août
#25/08 : Ludwig passe admin ! N'hésitez pas à le contacter au moindre problème.
juillet
#27/07 : Refonte totale et prochaine du forum !
mars
#30/03 : Nouveau design, nouvelle màj, tous les prédéfinis disponibles. La conqête de l'espace commence ici ! Donnez vos impressions de la nouvelle robe du forum ici !
février
#19/02 : Des nouveautés, on l'espère bientôt !
décembre
#24/12 : Un très joyeux réveillon et une bonne année en avance à tous !
#18/12 : Merci de voter pour les top-sites ! Ils servent à faire connaître le forum !
#16/12 : FORUM OUVERT !
#16/12 : Les partenariats sont ouverts !
#16/12 : C'est bientôt terminé ! Plus que trois bricoles à faire !
#13/12 : Création du forum ! On y croit.






Partagez | .
 

 MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Mar 1 Avr - 13:12

MAFIA
 
 
 
 
Définition : Une mafia est une organisation criminelle obéissant à des règles strictes, respectant une hiérarchie spécifique et reposant sur l'infiltration sociale et institutionnelle. Composée de familles, elle s'intègre par le biais d'une initiation très aboutie et qui prend souvent plusieurs années afin d'assurer la pérennité et le respect des valeurs. Au fil du temps, une famille peut ainsi acquérir une influence extrêmement étendue sur tout ou partie de son territoire, que ce soit à un niveau très local comme international.
 
 
I – Règles
II – Hiérarchie
III – Infiltration sociale et institutionnelle
IV – Famille
V – Initiation et intégration
VI – Activités
 
 
 
I – Règles
 
 
- Toujours venir en aide à un frère par tous les moyens, aux périls de sa vie et de ses biens.
- Obéir aux ordres de conseil de frères plus âgés sans aucune remise en question.
- Considérer une offense faite par un non membre de la mafia à un frère comme étant adressé à tous et être prêt à la venger à tout prix.
- Ne jamais demander de l’aide à la police, aux tribunaux de justice ou tout autre autorité gouvernementale.
- Ne jamais révéler sous la torture même face à la mort, l’existence de la mafia, ses activités ou de l’un de ses membres.
- Ne jamais consommer d’alcool. Une personne ivre n’a pas de secret et un mafieux doit conserver le contrôle de sa personne en toute occasion.
- Le divorce est interdit pour un mafieux, le choix d’une femme, prise pour épouse et mère de leurs enfants, est définitif.
- Ne pas courtiser les femmes des autres hommes d’honneur. Cet acte est punissable de mort.
- Ne pas se livrer au proxénétisme. Avoir une maîtresse, oui, mais pas une prostituée.
- Ne pas tuer de femmes innocentes (femmes, filles ou sœur de mafieux condamnés ou assassinés), ainsi que les enfants.
- Ne pas s’attaquer au personnel subalterne de l'État (gardiens de prison, policiers, inspecteurs, auxiliaires de justice …)
- Un homme d’honneur peut avoir des contacts techniques, limités et à distance avec des policiers ou des magistrats afin de les corrompre, recueillir des informations ou arranger des procès, mais pas plus loin que ça sous peine de mort.
- L’homme d’honneur doit la vérité à tous les autres hommes d’honneurs sous peine de mort.
- Ne s'en prend pas aux enfants d'un mafieux condamné ou assassiné.
- L'alcool est strictement interdit. "L'ivresse est sévèrement prohibée. Une personne ivre n'a pas de secrets et un mafieux doit en toute occasion garder le contrôle de soi et être digne".
 
 
II – Hiérarchie
 
Chaque famille est organisée de façon pyramidale et subdivisée en cercles concentriques s'organisant autour de plusieurs personnes bien désignées :
 
- Au centre, le noyau dur, composé des cadres et d'hommes d'honneur
- Autour du noyau, un cercle composé des proches des initiés
- Second cercle, celui qui est composé des alliés tactiques : les associés
 
 
Globalement, on en arrive à ce schéma d'un point de vue général :
 
 
   Chef de la famille
Chef
Sous-chef délégué
Conseiller
Chef d'équipe     -      Chef d'équipe      -      Chef d'équipe
Soldat - Soldat - Soldat - Soldat - Soldat- Soldat - Soldat - Soldat - Soldat - Soldat
 
[A METTRE EN FORME]
 
 
 
III – Infiltration sociale et institutionnelle
 
Malgré une image populaire extrêmement négative, les mafias sont toutefois très infiltrées dans le paysage social et institutionnel, s'y fondant quelque fois si bien que leur présence en paraît ainsi naturelle.
 
Institutions étatiques, politiques et mafia forment ainsi un triptyque  indissociable malgré les très nombreux engagements à la moralisation politique et judiciaire, et il est ainsi notoire que bon nombre d'hommes politiques ont atteint leur poste prestigieux grâce à des aides qu'ils préféreraient taire. Quand ils ne sont pas tenus par le chantage et les pots-de-vin, bien entendu !
 
Mais outre cette forte présence dans les hautes sphères, les mafias s'arrangent également assez souvent pour se dégoter une bonne place auprès des populations, sans même que celles-ci ne s'en aperçoivent d'ailleurs. Syndicats et services publics sont ainsi souvent dirigés ou fortement influencé par les familles, et certaines vont même jusqu'à jouer de la charité afin de s'offrir une bonne réputation vis-à-vis des gens : œuvre de charité, don d'argent plus que conséquent, soupes populaires … la mafia a indéniablement deux visages dont elle use alternativement afin d'arriver à ses fins le plus aisément possible.
 
IV – Famille
 
Base de toute organisation mafieuse, la famille est cadrée elle aussi de façon rigoureuse et répond à des règles stricte concernant tous ses membres :
 
 
- L’épouse : Dans un mariage avec un membre de la mafia, l’épouse sait que son  mari sera appelé hors du foyer à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. De plus elle ne peut poser aucune question. C’est un arrangement qui peut parfois être lourd à supporter, mais la liberté de ces femmes en dépend. Comme la famille est au cœur des priorités des membres de la Mafia, il importe donc de ne jamais mettre son épouse dans l’embarras ou de lui manquer de respect. Ce qu’on attend d’elles est essentiellement de procréer et de donner à son mari un fils et une fille dans cet ordre si possible pour la plus grande satisfaction de la Famille.
- La maîtresse : La présence d’une maîtresse dans la vie d’un mafieux est plus qu’encouragée, c’est même un avantage. Toutefois, la discrétion est recommandée. Il est indigne d’un homme d’honneur de la Cosa Nostra que son épouse découvre se double vie. C’est une question d’honneur. La maîtresse idéale doit être sublime de la tete aux pieds, elle ne doit pas être vierge, pas mariée (surtout pas avec un autre homme d’honneur), elle ne doit jamais croiser les enfants ou la femme du mafieux et surtout elle doit aimer les escapades à l’hôtel…
- La Mamma : L’amour d’un mafieux pour sa mère n’a pas son égal. Pour toute Mamma digne de ce nom, la cuisine n’a pas de secret, sa dévotion à l’Eglise est sans faille et son ingérence dans les affaires des enfants est sans limites. La Mamma a une place importante dans la vie d’un mafieux.
- La fille : La fille d’un mafieux est la seule femme qui puisse exercer un véritable pouvoir sur la vie de son père. Elle le fait marcher au doigt et à l’œil et le soumet à tous ses caprices. Aux yeux de n’importe quel mafieux, sa princesse sera toujours sans failles, c’est la plus belle chose qu’il possède et elle restera toujours sa plus grande fierté.
- Il Don (le Boss) est le plus haut placé dans la hiérarchie, il dirige sa famille et ne s’occupe en aucun cas de ce que l’on appelle en langage familier « le sale boulot »
- Il Consigliere (le Conseiller) comme son nom l’indique, il donne des conseils stratégiquement parlant au Don. Dans certains cas le conseillé est aussi avocat et connaît les droits de l’Etat comme celles de la Mafia.
- Il Sottocapo (le Sous Boss) prend bon nombre de décisions et possède presque autant de pouvoir que son supérieur hiérarchique. Il est un peu plus au courant des activités que le Boss lui-même.
- Gli Capi (les capitaines) font partie du Caporegime, il dirige directement les soldats de la famille. Ils ont du pouvoir mais pas autant de responsabilités que leurs supérieurs.
- Gli Soldati (les soldats) sont plus respectablement appelés : les hommes d’honneur. Ils s’occupent du « sale boulot ». Ce sont des tueurs, vendeurs de drogues, racketteurs, oppresseurs…
- Gli Soci (les Associés) ne sont pas vraiment cités dans la hiérarchie mafieuse, ce sont les policiers, des juges véreux, ils représentent tout ce qui tourne autours de la corruption.
 
 
Il est à noter que la famille est une notion quasi sacrée dans la mafia : on ne badine pas avec elle et elle doit être respecter.
 
[A VOIR SI TRADUCTION DES NOMS]
 
 
V – Initiation et intégration
 
Afin de s'assurer du respect et de l'obéissance de ses membres, l'entrée dans la mafia se fait souvent jeune, surtout pour les fils de personnes déjà présentes au sein de la mafia et qui sont donc baigné dans les valeurs mafieuses depuis leur plus jeune âge. Le tout n'empêche toutefois pas une très longue observation des jeunes hommes pressentis à l'intégration, ainsi qu'une enquête aboutie afin de s'assurer de sa future loyauté et de son échelle de valeur personnelle. Quoi qu'il en soit, certaines règles sont absolus en terme de pré-requis et d'interdits
 
Pré-requis :
 
- Sicilien de père et de mère
- De sexe masculin
- Être Catholique
[A VOIR POUR ADAPTATION]
 
Interdits :
 
- Les communistes
- Les divorcés
- Les fils d'hommes tués par la mafia ( cela leur permettrait de connaitre le nom de l'assassin de leurs pères et provoquer des quètes sans fin )
- Proche parent de policier, magistrat ou fonctionnaire de toute instance répressive
- Ceux ayant eu une dispute avec un homme d'honneur
[A VOIR POUR ADAPTATION]
 
Une fois la famille d'accord sur l'intégration d'un nouveau membre, celui-ci doit alors se soumettre à une initiation débutant par un serment, le tout consistant à répéter et approuver un code d'honneur dicté par le chef de famille lui-même :
 
 
- Ne pas désirer les femmes d'autres hommes d'honneur
- Ne pas voler, ne pas se livrer au proxénétisme
- Ne pas tuer d'autres hommes d'honneur sauf sur ordre de Cosa Nostra
- Ne jamais parler de Cosa Nostra en public
- Ne jamais se présenter en tant qu'homme d'honneur même à d'autres hommes d'honneur
 
 
VI – Activités
 
Ouvertement versées dans l'illégalité la plus totale, toutes les mafias n'ont toutefois pas les mêmes activités ni les mêmes spécialités, et ce même si certaines se retrouvent assez facilement au point d'apparaître comme des bases connues et reconnues des familles :
 
 
- Les trafics (de drogue, d'alcool, d'armes, d’œuvres d'art … )
- La contrebande (idem)
- Le racket
- L'escroquerie financière et le blanchiment d'argent
- Les vols divers et variés
- La prostitution
- Les assassinats
- Les bars et paris clandestins
- Le Pizzo (protection des commerçants en échange du versement d'une somme d'argent)
- Etc …
 
 
 
 
 
 
 
Source : http://tpe-mafia-americaine.e-monsite.com/pages/comment-se-definie-une-mafia.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Mer 2 Avr - 11:30

Réadaptation du texte de base pour le forum
 
(Je fais apparaître les modifications en couleur)
 
 
 
MAFIA
 
Définition : Une mafia est une organisation criminelle obéissant à des règles strictes, respectant une hiérarchie spécifique et reposant sur l'infiltration sociale et institutionnelle. Composée de familles, elle s'intègre par le biais d'une initiation très aboutie et qui prend souvent plusieurs années afin d'assurer la pérennité et le respect des valeurs. Au fil du temps, une famille peut ainsi acquérir une influence extrêmement étendue sur tout ou partie de son territoire, que ce soit à un niveau très local comme international.
 
 
I – Règles
II – Hiérarchie
III – Infiltration sociale et institutionnelle
IV – Famille
V – Initiation et intégration
VI – Activités
 
 
 
I – Règles
 
- Toujours venir en aide à un frère par tous les moyens, aux périls de sa vie et de ses biens.
- Obéir aux ordres et conseil de frères plus âgés sans aucune remise en question.
- Considérer une offense faite par un non membre de la mafia à un frère comme étant adressé à tous et être prêt à la venger à tout prix.
- Ne jamais demander de l’aide à la police, aux tribunaux de justice ou tout autre autorité gouvernementale.
- Ne jamais révéler sous la torture même face à la mort, l’existence de la mafia, ses activités ou de l’un de ses membres.
- Ne jamais consommer d’alcool. Une personne ivre n’a pas de secret et un mafieux doit conserver le contrôle de sa personne en toute occasion.
- Le divorce est interdit pour un mafieux, le choix d’une femme, prise pour épouse et mère de leurs enfants, est définitif.
- Ne pas courtiser les femmes des autres hommes d’honneur. Cet acte est punissable de mort.
- Ne pas se livrer au proxénétisme. Avoir une maîtresse, oui, mais pas une prostituée.
- Ne pas tuer de femmes innocentes (femmes, filles ou sœur de mafieux condamnés ou assassinés), ainsi que les enfants.
- Ne pas s’attaquer au personnel subalterne de l'État (gardiens de prison, policiers, inspecteurs, auxiliaires de justice …)
- Un homme d’honneur peut avoir des contacts techniques, limités et à distance avec des policiers ou des magistrats afin de les corrompre, recueillir des informations ou arranger des procès, mais pas plus loin que ça sous peine de mort.
- L’homme d’honneur doit la vérité à tous les autres hommes d’honneurs sous peine de mort.
- Ne s'en prend pas aux enfants d'un mafieux condamné ou assassiné.
- L'alcool est strictement interdit. "L'ivresse est sévèrement prohibée. Une personne ivre n'a pas de secrets et un mafieux doit en toute occasion garder le contrôle de soi et être digne".
 
 
II – Hiérarchie
 
Chaque famille est organisée de façon pyramidale et subdivisée en cercles concentriques s'organisant autour de plusieurs personnes bien désignées :
 
- Le chef de famille
- Quelques (3 ou 4 ?) sous-chef
- Une dizaine (?) de capitaines
- Les soldats
 
Hors de cette hiérarchie proprement dite, on retrouve également :
- un ou plusieurs conseillers
- les familles
- les associés
 
 
III – Infiltration sociale et institutionnelle
 
Malgré une image populaire extrêmement négative, les mafias sont toutefois très infiltrées dans le paysage social et institutionnel, s'y fondant quelque fois si bien que leur présence en paraît ainsi naturelle.
 
Institutions étatiques, politiques et mafia forment ainsi un triptyque  indissociable malgré les très nombreux engagements à la moralisation politique et judiciaire, et il est ainsi notoire que bon nombre d'hommes politiques ont atteint leur poste prestigieux grâce à des aides qu'ils préféreraient taire. Quand ils ne sont pas tenus par le chantage et les pots-de-vin, bien entendu !
 
Mais outre cette forte présence dans les hautes sphères, les mafias s'arrangent également assez souvent pour se dégoter une bonne place auprès des populations, sans même que celles-ci ne s'en aperçoivent d'ailleurs. Syndicats et services publics sont ainsi souvent dirigés ou fortement influencé par les familles, et certaines vont même jusqu'à jouer de la charité afin de s'offrir une bonne réputation vis-à-vis des gens : œuvre de charité, don d'argent plus que conséquent, soupes populaires … la mafia a indéniablement deux visages dont elle use alternativement afin d'arriver à ses fins le plus aisément possible.
 
IV – Famille
 
Base de toute organisation mafieuse, la famille est cadrée elle aussi de façon rigoureuse et répond à des règles stricte concernant tous ses membres :
 
 
- L’épouse : Dans un mariage avec un membre de la mafia, l’épouse sait que son  mari sera appelé hors du foyer à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. De plus elle ne peut poser aucune question. C’est un arrangement qui peut parfois être lourd à supporter, mais la liberté de ces femmes en dépend. Comme la famille est au cœur des priorités des membres de la Mafia, il importe donc de ne jamais mettre son épouse dans l’embarras ou de lui manquer de respect. Ce qu’on attend d’elles est essentiellement de procréer et de donner à son mari un fils et une fille dans cet ordre si possible pour la plus grande satisfaction de la Famille.
- La maîtresse : La présence d’une maîtresse dans la vie d’un mafieux est plus qu’encouragée, c’est même un avantage. Toutefois, la discrétion est recommandée. Il est indigne d’un homme d’honneur de la mafia que son épouse découvre se double vie. C’est une question d’honneur. La maîtresse idéale doit être sublime de la tête aux pieds, elle ne doit pas être vierge, pas mariée (surtout pas avec un autre homme d’honneur), elle ne doit jamais croiser les enfants ou la femme du mafieux et surtout elle doit aimer les escapades à l’hôtel…
- La Mère : L’amour d’un mafieux pour sa mère n’a pas son égal. Pour toute Mère digne de ce nom, la cuisine n’a pas de secret, sa dévotion à l’Eglise est sans faille et son ingérence dans les affaires des enfants est sans limites. La Mère a une place importante dans la vie d’un mafieux.
- La fille : La fille d’un mafieux est la seule femme qui puisse exercer un véritable pouvoir sur la vie de son père. Elle le fait marcher au doigt et à l’œil et le soumet à tous ses caprices. Aux yeux de n’importe quel mafieux, sa princesse sera toujours sans faille, c’est la plus belle chose qu’il possède et elle restera toujours sa plus grande fierté.
- Le Chef de famille est le plus haut placé dans la hiérarchie, il dirige sa famille et ne s’occupe en aucun cas de ce que l’on appelle en langage familier « le sale boulot »
- Le Conseiller : comme son nom l’indique, il donne des conseils stratégiquement parlant au chef de la mafia. Dans certains cas le conseillé est aussi avocat et connaît les droits de l’Etat comme celles de la Mafia.
- Le Sous Chef : prend bon nombre de décisions et possède presque autant de pouvoir que son supérieur hiérarchique. Il est un peu plus au courant des activités que le Boss lui-même.
- Les capitaines : ils dirigent directement les soldats de la famille. Ils ont du pouvoir mais pas autant de responsabilités que leurs supérieurs.
- Les soldats : sont plus respectablement appelés : les hommes d’honneur. Ils s’occupent du « sale boulot ». Ce sont des tueurs, vendeurs de drogues, racketteurs, oppresseurs…
- Les Associés : ne sont pas vraiment cités dans la hiérarchie mafieuse, ce sont les policiers, des juges véreux, ils représentent tout ce qui tourne autours de la corruption.
 
 
Il est à noter que la famille est une notion quasi sacrée dans la mafia : on ne badine pas avec elle et elle doit être respecter.
 
 
 
V – Initiation et intégration
 
Afin de s'assurer du respect et de l'obéissance de ses membres, l'entrée dans la mafia se fait souvent jeune, surtout pour les enfants de personnes déjà présentes au sein de la mafia et qui sont donc baignés dans les valeurs mafieuses depuis leur plus jeune âge. Le tout n'empêche toutefois pas une très longue observation des jeunes gens pressentis à l'intégration, ainsi qu'une enquête aboutie afin de s'assurer de sa future loyauté et de son échelle de valeur personnelle. Quoi qu'il en soit, certaines règles sont absolus en terme de pré-requis et d'interdits
 
Pré-requis et interdits :
 
- Être d'une certaine origine géographique ou religieuse pour certaines mafia (ex : l'outfit de Capone prenait tout le monde sans distinction -> faire une des familles en ''mixte'' comme ça ?)
- Les deux sexes sont acceptés
- Ne pas être issu d'une famille ayant eu des démêlés avec la mafia (histoire d'éviter les vengeances)
- Ne pas être proche parent de policier, magistrat ou fonctionnaire de toute instance répressive -> A VOIR
 
 
Une fois la famille d'accord sur l'intégration d'un nouveau membre, celui-ci doit alors se soumettre à une initiation débutant par un serment, le tout consistant à répéter et approuver un code d'honneur dicté par le chef de famille lui-même :
 
- Ne pas désirer le conjoint d'autres membres de la famille
- Ne pas voler, ne pas se livrer au proxénétisme
- Ne pas tuer d'autres hommes d'honneur sauf sur ordre de la famille
- Ne jamais parler de la mafia en public
- Ne jamais se présenter en tant qu'homme d'honneur même à d'autres hommes d'honneur
 
 
VI – Activités
 
Ouvertement versées dans l'illégalité la plus totale, toutes les mafias n'ont toutefois pas les mêmes activités ni les mêmes spécialités, et ce même si certaines se retrouvent assez facilement au point d'apparaître comme des bases connues et reconnues des familles :
 
 
- Les trafics (de drogue, d'alcool, d'armes, d’œuvres d'art … )
- La contrebande (idem)
- Le racket
- L'escroquerie financière et le blanchiment d'argent
- Les vols divers et variés
- La prostitution
- Les assassinats
- Les bars et paris clandestins
- La protection accordée aux commerçants en échange du versement d'une somme d'argent, obtenue sous le chantage ou la contrainte. En cas de refus de la part d'un commerçant, celui-ci est alors victime de représailles de la part de la mafia jusqu'à ce qu'il accepte
 
EDIT Julie :

il pizzo tout seul c'est le "pot-de-vin", le "bakchich" en italien
chiedere il pizzo dans le contexte de la mafia c'est tout en nuance (de ce que je viens de lire sur un forum) On se place du point de vue de la mafia et on fait du chantage pour obliger l'autre à accepter leur protection. En gros t'es obligé de payer pour qu'ils te protègent. Littéralement ça ne veut rien dire, c'est "demander le chantage")


- Etc …
 
 
 
 
 
 
 
Source : http://tpe-mafia-americaine.e-monsite.com/pages/comment-se-definie-une-mafia.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Jeu 3 Avr - 9:41

Trois familles sur le forum :

- Italiens
- Irlandais
- Mixte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Sam 5 Avr - 16:27

Famille italienne : Giuliani

Nom Prénom : Jörgen Daecher
Age : 34 ans
Date de naissance : 12 mai 1889, Etats-Unis (germano-suédois)
Traits de caractère : http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-JORGEN.html
Particularités : Ami de la famille - Chef
Histoire : -
Avatar : Luck Gandor (Baccano!)
http://37.media.tumblr.com/tumblr_lj1qs4V4BJ1qa9reqo1_500.png

Nom Prénom : Valentino Amaro
Age : 23 ans
Date de naissance : - 1900 (Sicile)
Traits de caractère : http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-VALENTINO.html
Particularités : Ami d'enfance - Sous-chef
Histoire : -
Avatar : Tyki Mikk (Jeune)

Nom Prénom : Martin Hicks
Age : 37 ans
Date de naissance : 20 septembre 1886, Etats-Unis (franco-italien)
Traits de caractère : http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-MARTIN.html
Particularités : Avocat - Conseiller
Histoire : -
Avatar : Suède (Axis Powers Hetalia)
http://static.zerochan.net/Sweden.full.664776.jpg

Nom Prénom : Luca Mancini
Age : 26 ans
Date de naissance : au choix (Sicile)
Traits de caractère : http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-LUCA.html
Particularités : Sous-chef
Histoire :
Avatar : Trafalgar Law (One Piece)
http://static.zerochan.net/Trafalgar.Law.full.1694446.jpg

Nom Prénom : Ottavio Pesci
Age : 30 ans
Date de naissance : au choix (Sicile)
Traits de caractère : http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-OTTAVIO.html
Particularités : Sous-chef
Histoire :
Avatar : Original (Littleuvar) http://www.zerochan.net/1532684


Nom Prénom :
Age : 33 ans
Date de naissance : au choix
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire :
Avatar :

---------

Repris de l’histoire de la famille Colombo ou Profaci, de celle d’Al Capone

- 1876 : Naissance de Danilo Giuliani, premier Parrain de la Famille, à Buccheri, un petit village de Sicile. Ses parents sont oléiculteurs.
- 1895 : Rencontre de Danilo Giuliani (19 ans) et de Paolina Vento (16 ans) à la fête du village. Fous amoureux, ils se marient la même année. Paolina s'installe alors à Buccheri avec son mari où ils reprenent une partie des oliviers des beaux-parents.
- 1899 : Un ami de Danilo, XXX Amaro, immigre aux Etats-Unis, espérant y faire fortune.
- 1900 : Naissance de Fiorino à Buccheri, en Sicile.
- 1903 : Mauvaise récolte d'olives. La famille se retrouve sur la paille.
- 1904 : Contacté par Amaro ayant obtenu une position aisée aux Etats-Unis en seulement cinq ans de résidence, Danilo, Paolina et Fiorino, en bas âge, immigrent sur le continent amércain où ils arrivent à New York. Ils s'installent à Brooklyn pendant quelques années, épaulés par les connaissances d'Amaro sur place, Danilo monte un réseau d'importation d'huile d'olives en provenance de Turquie.
- 1907 : Le marché se porte bien mais Danilo veut se diversifier. Sous les conseils d'Amaro qui le soutient, ils déménagent à Chicago dans le quartier de Greater Grand Crossing, alors encore "terrain vierge". Danilo commence alors la contrebande de sirop d'érable en provenance du Canada tout en gardant ses fournisseurs turques.
- 1908 : naissance de Cécilia, première fille du couple. Fiorino enchaine les quatre cents coups, bien malgré lui, avec Valentino (fils d'Amaro).
- 1909 : L'influence de la famille augmente alors que la Prohibition commence à se faire sentir.
- 1911 : Ne voulant que des siciliens dans la Famille, Danilo et Paolina font venir leurs frères et sœurs respectifs sur le sol américain. Devant leurs refus de s’engager pour leurs affaires, ils se disputent et quittent Chicago pour la Californie. Ils ne les revoient que pendant les périodes de fêtes religieuses et les mariages.
- 1912 : Naissance d'Antonina, seconde fille de la famille.
- 1915 : Danilo prend Jorgen, un juriste allemand, en tant que Chef direct. Il réussit à faire taire les protestation contre ce non-sicilien en clamant le besoin immédiat de gens dans le milieu du droit fédéral directement dans les rangs et non plus en tant qu’associé. Il sert aussi de conseiller au Parrain, alors à la tête d'ue cinquantaine d'hommes.
- 1915 : naissance de Béatrice
- 1918 : Fiorino quitte la Famille pour se consacrer à ses études de droit à Boston, études qu'il fait dans le seul but de connaitre les fondements de la Justice américaine pour mieux la contourner. Il reste en contact très proche avec sa famille, notamment son père de qui il héritera du flambeau de Chef de Famille.
- 1919 : Volstead act. La Famille Giuliani se tourne vers le trafic d’alcool en provenance du Canada en faisant passer ça pour du sirop d’érable en conserve. L’importation d’huile d’olives devient mineure dans leurs affaires.
- 1920 : La Prohibition devient effective. Le business des Giuliani sur l'acool fructifie d’un coup, empiettant sur le terrain de la mafia irlandaise, la Famile Mac Shane.
- 1922 : Les relations entre les Giuliani et les Mac Shane se dégradent quand ces derniers refusent la segmentation du marché de l’alcool en part égales, sans se soucier  des autres familles. Chicago est devenu un vrai capharnaüm.
- 1923 : Les hostilités entre les deux clans augmentent et le Parrain, Danilo Giuliani est assassiné lors d’une rencontre avec le Parrain des Mac Shane. En riposte, les Giuliani abattent Mac Shane et ses collaborateurs présents.
- 1923 : Porteur du deuil de son père, de son retour en catastrophe et du poids de toutes les tensions entre les familles les plus influentes, Fiorino prend prématurément la tête de la Famille Giuliani ainsi que de tous les trafics que son père avait mis en place. Jorgen et tous les autres membres de la Famille lui cachent la véritable raison de la mort de son père, faisant passer ça pour un arrêt cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Sam 5 Avr - 16:27

Famille Irlandaise : Mac Shane

http://www.zerochan.net/590907


Parrain : pas de parrain actuellement
Ancien parrain : Fergus Mac Shane - décédé en 1922 (?)

Laisse comme ''proches'' :
- une fille : Carleen Mac Shane - 17 ans
- un frère : Aodhan Mac Shane - 45 ans - lui-même père de Nigel -27 ans - et Thomas - 13 ans
- un neveux : Theodosius - 21 ans - (fils de son frère décédé Mark)
- son conseiller : Lewis Moore - 34 ans

Tensions pour la désignation du parrain :
- Carleen : est une fille - jugée trop jeune
- Aodhan : très sanguin voire violent - n'inspire pas beaucoup de stabilité pour la famille mais plutôt des guerres sans fin avec les autres mafias
- Nigel : meilleur compromis même si certains craignent que ce soit Aodhan qui dirige derrière son fils si jamais Nigel est élu
- Thomas : trop jeune
- Theodosius : un peu jeune mais bon compromis aussi
- Lewis : très bon choix mais certains sont réfractaires vu qu'il ne fait pas partie de la famille par le sang

C'est le père de Fergus qui a immigré aux USA avec une partie de sa famille en 1845, considérant le début de la grande famine comme un danger et préférant de fait partir vers un pays plus propice pour sa famille et ses affaires.


Dernière édition par Groenland/Enok Nielsen le Lun 14 Avr - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Petit Iceberg te submergera !
Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Localisation : Zone contaminée

MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   Sam 5 Avr - 16:27

FAMILLE GABRIELLI (MIXTE)

Début 1923

Marraine :
- Jessica Gabrielli
- née le 30 juin 1895 (28 ans) à Chicago
- italo-américaine
- Marraine depuis 1916

Chef :
- Jeffrey Taylor - 50 ans - anglais  - ancien chef de Vasco
http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-JEFFREY.html

Sous-chef : x3
- Vito Romanelli - 24 ans - Italien
- Térence Price - 26 ans - Américain
- Lloyd Wagner - 21 ans - Américain


Conseiller :
- Avocat : Blake Thompson - 25 ans - beau-frère de Jessica
http://www.signification-prenom.com/prenom/prenom-BLAKE.html
- Comptable/fiscaliste : Isaac Kovacs - 25 ans - Juif - Hongrois


Famille :
- papa : Vasco Gabrielli - Italien - Né en 1870 - Mort en 1916
- maman : Joyce Gabrielli - Américaine - Née en 1880 (48 ans) - Femme au foyer, effacée
(aucun lien avec sa famille maternelle)
---> (Jessica est fille unique, choix de son père qui ne voulait qu'un seul enfant pour ne pas créer de rivalité lors de sa succession)
- époux : Jack Thompson - 29 ans - Américain - Sénateur au Congrès
- 2 enfants : Norah (8 ans) et Luke (5 ans)

*********

PRE-DEF :

Nom Prénom : Jack Thompson
Age : 29 ans
Date de naissance : au choix
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Sénateur au Congrès - UC
Relations : Mari de Jessica, père de Norah et Luke
Avatar :

Nom Prénom : Black Thompson
Age : 25 ans
Date de naissance : au choix
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Avocat - UC
Relations : Frère de Jack, beau-frère de Jessica, oncle de Norah et Luke
Avatar :

Nom Prénom : Isaac Kovacs
Age : 25 ans
Date de naissance : au choix
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Juif - Hongrois - UC
Relations :
Avatar :

Nom Prénom : Jeffrey Taylor
Age : 50 ans
Date de naissance : au choix
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Ancien chef de Vasco - UC
Relations :
Avatar :

Nom Prénom : Vito Romanelli
Age : 24 ans
Date de naissance :
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Sous-chef - UC
Relations :
Avatar :

Nom Prénom : Térence Price
Age : 26 ans
Date de naissance :
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Sous-chef - UC
Relations :
Avatar :

Nom Prénom : Lloyd Wagner
Age : 21 ans
Date de naissance :
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire : Sous-chef - UC
Relations :
Avatar :

Nom Prénom :
Age :
Date de naissance :
Traits de caractère :
Particularités :
Histoire :
Relations :
Avatar :

****

- Vasco Gabrielli, né en 1870 en Sicile, à Marsala plus précisément
- 1980 : à l'époque, c'est son grand-père qui est le parrain de la famille mais suite à une trahison de certains hauts placés de la famille qui s'allièrent avec d'autres clans, le parrain est tué ainsi qu'une partie de ses proches. Vasco ne doit d'ailleurs sa survie qu'au fait que lui et son père aient été en déplacement à Rome à ce moment-là, coincés là-bas à cause d'un problème de transport. En apprenant la nouvelle, ils fuient donc aux USA, à Chicago plus précisément.
- une fois aux USA, le père y retrouve des contacts ainsi que d'autres proches qui ont réussi l'exil à temps, et il remet donc la famille sur pied lentement mais sûrement. Prenant petit à petit ses repères dans la ville, optant pour une politique de discrétion le temps de devenir plus fort
- 1888 : le père de Vasco est assassiné sans que personne ne revendique son meurtre. Vasco, alors âgé de 18 ans, reprend donc les rênes de la famille. S'il ne mène pas de vendetta, il s'acharne quand même à dénicher les coupables et lance d'alléchantes propositions de récompenses à qui lui dénoncera la famille coupable
- 1889 : le leader d'un gang de voyou américain prend contact avec Vasco et affirme connaître l'assassin de son père : en échange de l'information, il ne demande pas d'argent mais une alliance avec la famille Gabrielli qui lui permettra ainsi d'étendre son réseau de trafic sans pour autant devoir ses méfier des familles mafieuses.
Vasco accepte et intègre plusieurs membres prometteurs de ce gang dans sa famille, allant jusqu'à épouser lui-même la sœur du leader - Joyce - en signe de bonne volonté et ce malgré les accusations d'amener du sang impur et non-italien dans la famille
- 1890 : Vasco laisse se tasser les choses en interne puis lance sa vendetta contre le meurtrier de son père. Les répressions de part et d'autre seront sanglantes mais la victoire des Gabrielli leur permet d'asseoir plus franchement leur domination tandis qu'il continue à intégrer des non-siciliens à la famille, y compris à des postes importants
- 1895 : naissance de Jessica. N'ayant pas oublié ce qui était arrivé à son grand-père, Vasco décide alors que Jess sera son seul enfant afin de ne pas déclencher de guerre de succession à sa propre mort et l'éduque donc afin qu'elle prenne sa place. Il fait également taire les mécontents de se retrouver avec une femme à leur tête
- 1910 : Jessica a 15 ans, elle accompagne son père partout et est présentée comme la future marraine. Entre ça et la présence de non-sicilien parmi la famille, certains commencent vraiment à ruer dans les brancards et à demander une ''purification'' des Gabrielli
- 1914 : premier attentat contre Vasco, qui en sort blessé mais vivant
- 1916 : décès de Vasco, qui avait contracté ???? suite aux blessures mal soignées de son attentat deux ans auparavant. Jessica prend la tête de la famille et ordonne l'exécution du principal opposant de son père qu'elle sait responsable de tout ça. Elle fait également savoir qu'elle ne désire pas lancer de vendetta : que tous ceux qui sont contre son arrivée au pouvoir quitte la famille. Mais que tous ceux qui restent lui soient absolument fidèles. Commence alors son ''règne'', main de fer dans un gant de velours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)   

Revenir en haut Aller en bas
 

MAFIA EXEMPLE DE LA COSA NOSTRA (MEL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Cosa Nostra
» Cosa Nostra
» Sur le trône de la Pègre [Cesare Regoli]
» HAITI MAFIA D'ETAT ! UN ETAT MAFIEUX !
» Exemple de developpement eco-touristique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HETALIA: AXIS POWERS :: On leur fera une proposition qu'ils ne pourront pas refuser-